La Bonne Accroche, fondée en 1987

La Bonne Accroche : 1987, Cette année-là, le lancement du « Cintriplex » révolutionne la présentation des ensembles de lingerie et de bain.

Transparent pour laisser toute sa place au vêtement, ingénieux en permettant de présenter culotte et soutien-gorge sur le même cintre, son succès est immédiat et marque la naissance de La Bonne Accroche.

L’entreprise étoffe sa gamme et propose bientôt près de 10 000 références pour valoriser et organiser vos vitrines ou lieux de vente, avec par exemple dès 1999 l’entrée des bustes et mannequins dans le catalogue. Une solide réputation s’installe.

En 2014, Benjamin et Yvan reprennent le flambeau de la Maison. Ils insufflent une énergie nouvelle, un temps est donné, l’aventure est lancée.
L’upcycling, les circuits courts, la flexibilité, les questions environnementales, la qualité et la fabrication de proximité deviennent une priorité naturelle et nécessaire pour répondre aux exigences actuelles. Et c’est en 2015 que l’entreprise prend un virage radical : la relocalisation des ateliers et sous-traitants en France.

Alors qu’il ne restait plus qu’un fabricant de Bustes en France au 21ème Siècle, la Maison créée son propre Atelier de fabrication de Bustes et Mannequins dans le Sud, proche de Marseille. L’Objectif étant d’assurer la diversité de l’offre et la pérennité de ce métier, inventé en France par le Professeur Lavigne deux siècles plus tôt.

Son investissement dans le domaine de la transmission du savoir-faire poussera l’Atelier à s’entourer des meilleurs artisans, des plus conservateurs aux plus novateurs, pour la fabrication et la confection de ses Bustes.
La Bonne Accroche compte aujourd’hui parmi ses clients autant de grandes maisons et d’écoles que de jeunes créateurs en devenir.
Et comme l’un ne va pas sans l’autre dans l’histoire de cette Maison, une nouvelle offre de cintres contemporains et eco-responsables fait son apparition en 2018. De nouveaux partenariats sont engagés auprès d’architectes d’intérieurs de renommée internationale.

La Bonne Accroche, qui dans sa première vie ne produisait que des cintres balnéaires n’a sans doute jamais aussi bien portée son nom.

Besoin d‘informations ? N’hésitez-pas à nous contactez !